#6 - 7 conseils pour réussir ses photos de concert

La photographie de concert et des musiciens peut s’avérer être une tâche difficile. Les contraintes sont multiples : beaucoup de mouvement, peu de luminosité, nombreux contre-jours, angles difficiles à trouver, objets parasites sur la scène, tête du géant juste devant vous…

 

Nous vous livrons 7 astuces pour réussir vos photos de concert. Des conseils utiles, pratiques et faciles à mettre en application dès aujourd'hui pour réaliser de vraies belles photos de concert ! 

 

1.   La composition: l'élément clé d'une photo de concert réussie.

 

Avant même de penser aux contraintes techniques et de choisir votre mode (manuel, semi-auto, tout auto) : pensez à votre composition. De nombreux éléments peuvent structurer votre photo durant un concert et constituer des lignes de force : matériel scénique, dynamique et lignes créées par les instruments et notamment des guitares & basses, rais de lumière…

2. Monter en ISO, mais pas trop

Si le flash compense généralement le manque de luminosité, il n’est pas conseillé de l’utiliser pour photographier les musiciens. D’abord car cela peut surprendre et déranger les artistes et ensuite car le flash dénature l’ambiance lumineuse de la scène et du concert.

Pour compenser ce manque de lumière, augmentez la sensibilité ISO de votre appareil photo, au-delà de 1000 si votre appareil vous le permet (cela évite le flou et capte mieux la lumière). Attention néanmoins : cela implique de connaître les limites de son appareil photo et de connaître sa capacité à “monter” dans les ISO sans que le “bruit” numérique ne soit trop important (aspérités / grains qui apparaissent sur la photo lorsque l’on monte trop en ISO).

Et second point de vigilance : pensez à remettre vos ISO sur des valeurs plus basses ou en mode AUTO à la fin du concert ! (cela évitera de mauvaises surprises lorsque vous ferez de nouvelles photos dans des conditions lumineuses plus favorables!).

Concert, lumière, flash, Richard Bellia, photo de concert
© Richard Bellia, Hawkwind

3. Jouer avec la lumière et bien choisir son exposition en fonction de son sujet

Les éclairages d’un concert offrent de grandes possibilités photographiques. L’écart de luminosité est souvent très important entre le sujet et l’arrière-plan, il peut donc être intéressant de jouer sur les contrastes. Portez attention aux jeux d’ombres et de lumières pour votre composition.

Trois modes de mesures d’exposition peuvent être choisis, en fonction de l’élément central de votre photo:

- « mode spot », limité à une zone très réduite (focus sur un visage par exemple)

- « mode pondéré central » : intéressant lorsque le sujet est au centre et dans la lumière

- « mode matriciel » :  moyenne sur l’ensemble de la scène pour adapter la sensibilité et le mode de prise de vue

 

Avec un smartphone, vous pouvez télécharger une application (comme 645Pro Mark II)  vous permettant de faire varier l’exposition, sous-exposez vos images de deux ou trois crans (2/3 de diaphragme). Les images seront plus sombres mais auront plus de chance d’être nettes

 


4. Capturer le mouvement et garder un oeil sur la vitesse d'obturation

 

Restituer la dynamique d’un concert sur une photo est un des éléments qui peut être le plus puissant dans une photo de scène.

Aussi, il est essentiel d’avoir, en permanence, un oeil sur votre vitesse d’obturation, et ce quel que soit le mode que vous utilisez (P, A ou M), en gardant en tête qu’il vous sera difficile d’avoir une photo nette en dessous de 1/100 ou 1/60e. En jouant sur la vitesse (priorité vitesse), vous pourrez choisir quel élément de l’image vous souhaitez rendre dynamique, sur quel élément vous souhaitez créer un flou de mouvement  : plus votre vitesse sera lente, plus l’effet de flou de votre sujet en mouvement sera important.

Il est également utile de bien choisir son mode autofocus, afin de bien restituer la dynamique de la scène. En termes d’auto-focus, le plus adapté est souvent l’AF-C, permettant de suivre de manière dynamique le sujet en mouvement sur la scène ou dans la foule.

Mouvement, musique, flou, photo de concert
© Laurent Breillat

5. Saisir « l’instant »: réaliser une photo de concert puissante et originale.

Un concert de musique, c’est toujours un dévoilement du chanteur ou du musicien à son public. La photographie est en mesure de saisir les moments les plus forts d’un concert. Au lieu de déclencher à tout de bras durant tout le concert, essayez de construire votre image en anticipant les moments d’émotions et faisant preuve de réactivité. Vous serez plus efficaces, plus percutants… et pourrez profiter un peu plus de l’ambiance musicale du concert !


6. Choisir où se placer… et oser photographier !

Choisir sa place est primordial dans la photo de concert. Les meilleurs emplacements diffèrent selon le type de clichés souhaités et de l’angle de vue que vous désirez adopter. Pour les gros plans sur les chanteurs, la fosse est idéale. Elle permet de saisir de près les expressions des musiciens. Pour les photos d’ambiance, avec un plan plus large montrant aussi le public, il peut être utile de prendre un peu de hauteur ou de recul. Vous pouvez aussi jouer aux courageux et tenter d’autres points de vue plus inhabituels comme photographier depuis les coulisses ou directement depuis la scène ! Pour les petits groupes en devenir, n’hésitez pas à demander en amont aux musiciens si vous pouvez réaliser des clichés depuis la scène ou les coulisses : ils seront souvent très heureux d’avoir en retour vos clichés !


7. Photographier le public pendant le concert !

Depuis la fosse ou avec du recul, la foule est toujours très intéressante d’un point de vue photographique, en termes d’émotions. Vous pouvez choisir de couvrir un champ large ou vous concentrer sur quelques spectateurs qui attirent particulièrement votre attention: le résultat est souvent fort et vivant.


Mais le plus important : n’oubliez pas de profiter du moment ! La musique s’écoute avant tout et il serait dommage de se focaliser uniquement sur son appareil en oubliant les artistes devant vous ! Bon concert !

 

L'article vous a plu ? N'hésitez pas à aimer la page facebook d'Atypic Photo et à vous inscrire à l'une de nos balades photographiques dans le Paris insolite pour encore plus de conseils photo et découvrir des lieux cachés et méconnus de la capitale ! 

Ouvertes à tous, 35€ la balade de 3h. 

 

 

 

par Noa Levy-Baron

ATYPIC' photo, ce sont des visites dans le Paris insolite, aux côtés de guides-photographe. Un apprentissage de la photo de rue, dans le contexte d'une balade. Des balades ouvertes à tous (tous niveaux, tous types d'appareils), y compris aux accompagnants sans appareil photo.

Écrire commentaire

Commentaires : 0