A la barre d'Atyic'photo....

Tout le monde n'a pas eu la chance de se faire licencier !

Je m’appelle Abdelmajid. Cadre dans une grande entreprise française pendant 24 ans, je menais , comme beaucoup, une vie soumise au stress et à la fatigue dans un environnement en perpétuel restructuration. Au fil des années, je ne voyais plus d'intérêt dans mon job, je n'étais plus motivé et j'étais lassé, épuisé.... Les missions trop routinières ne laissaient plus de place à l'épanouissement et la créativité. Une perte de repères, de sens et un ennui profond s'étaient durablement installés en moi et m'usaient sérieusement.

 

Au cours de l’année 2020, à 47 ans ,en pleine tempête du COVID, on m’a licencié… brutalement ! Instantanément, j'ai été réduit en cendre comme une feuille de papier à cigarette sous la flamme d’un briquet. Tout mon monde et tout mon être se sont effondrés laissant place au néant et à un immense désarroi. L’onde de choc était si forte, qu’elle m’a littéralement brisée comme les vagues en mer se fracassant contre les rochers. Je croyais être aux commandes de ma vie et j’ai totalement perdu le contrôle à l’image d’un avion vrillant dans les airs dont le crash était inéluctable. Déboussolé, perdu, sonné, KO, je me suis retrouvé à terre mordant la poussière dans un chaos indescriptible sans personne pour me relever. J’ai vécu un événement surréaliste qui ,dans ma trajectoire de vie, ne devait pas se produire et auquel je n’étais pas préparé. Toutes mes certitudes ont volé en éclat.Pourquoi un tel tremblement de terre? Pourquoi une telle résonance? Pourquoi un tel impact? Une seule question subsistait et taraudait mon esprit en permanence: Qui suis-je? où plus exactement, si je suis ce que j'ai, et si ce que j'ai est perdu, alors qui suis-je? Je prenais peu à peu conscience que j’avais construit tout mon parcours de vie sur des aspects extérieurs et non intérieurs, bref que je vivais pour les autres et non pour moi.

 

Ma rencontre avec Natacha a été déterminante ! Notre point commun: la photographie, dont la signification première est “Ecrire avec la lumière”. Elle, photographe professionnelle, moi amateur de photographie. Fondatrice d’ Atypic’photo, elle veut partir vers de nouveaux horizons, et m’encourage à poursuivre l’aventure d’Atypic. L’opportunité pour moi “d'écrire avec la lumière” un nouveau chapitre de ma vie. Atypic’ photo, c'est avant tout un moment de partage, une expérience conviviale où l’on se laisse guider lors d’une balade par un photographe professionnel qui nous apprend à faire des photos pleines de créativité et à regarder le monde autrement. C’est un moment d’apaisement, de lâcher-prise où l’on prend soin de soi. Là où d'habitude on est plongé dans un quotidien qui va trop vite, l'expérience de la photographie ralentit le temps et permet de découvrir le beau et “les trésors cachés” de nos villes. Atypic’Photo réunit tout ce que j’aime, et j’y trouve dorénavant ma raison d’être.

 

Aujourd’hui, ma mission comme celle d’Atypic’photo est d'enrichir la vie des gens et inspirer le changement par les arts et la culture tout en s'engageant ensemble à protéger et préserver l'environnement.

 

Découvrez l'équipe Atypic', des photographes professionnels à vos côtés, engagés, passionnés et enthousiastes !

5/5  ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

(voir tous les avis ici)

Laura photographe professionnel www.atypic-photo.com

Laura - Photographe (Paris)

Laura est une photographe qui est animée par la photographie d’architecture et de paysage. Toujours le nez en l’air et l’œil observateur, elle aime capter une lumière, mettre en valeur les interactions entre les éléments qui l’entourent et oser des compositions graphiques, parfois abstraites. Révéler la magie et la beauté de ce monde est son objectif de chaque instant, de la plus petite chose à l’immensité.

S’épanouissant en faisant des choses variées, elle est aussi assistante et retoucheuse auprès de Julie Méchali, photographe culinaire et artiste.

 

 Son spot préféré : « Deux spots m’inspirent autant l’un que l’autre. Les gares et là où se rencontrent les voies de chemin de fer : tant de lignes qui s’entrecroisent pour une composition au graphisme incroyable. Et puis, les cours d’eau : les reflets me fascinent, qu’ils soient l’exact miroir du monde ou bien une interprétation plus animée, créant de nouvelles figures. »

 

Ses sources d’inspiration : « Laurent Kronental pour sa précision de la ligne et son incroyable lumière, et Sébastiao Salgado pour l’émotion et l’intensité de ses paysages et le contraste de ses noirs et blancs. »

 

Son premier souvenir photo : « Le premier sujet photo donné en cours d’arts plastiques au lycée, intitulé « ce que seul.e j’ai vu ». C’est ce moment qui a tout déclenché. Et je suis admirative de constater que tout ce qui est dans mon œil aujourd’hui était déjà là à l’époque : des lignes, des reflets dans l’eau et des paysages. »

 

Son côté « Atypic » : « Avoir les lignes dans l’œil pour se rapprocher le plus possible de la composition parfaite. »

 

https://www.instagram.com/laura_catala/

Laurent - Photographe (Lyon)

 Artisan photographe depuis 1998, je me suis spécialisé dans la photo sociale (mariage, portraits de famille, bébés, femmes enceintes, photos d'entreprises,...) car j'aime montrer le bonheur des gens à se retrouver et à s'aimer. J'enseigne la photo à l'école supérieur de Publicité à Lyon, j'aime partager mon savoir et mon expérience. Je suis autodidacte, à 14ans, j'ai acheté mon premier appareil photo un Canon AE1 pour prendre en photo les oiseaux. Aujourd'hui, pour mon plaisir, je prends en photo la nature et les oiseaux. Lyonnais, j'aime jouer avec les lumières de la ville, le mélange de lumière artificielle et naturelle.

 

Mon spot préféré : tout le Vieux-Lyon et la rue du boeuf, pour ses vieux pavés et ses nombreux visiteurs.

 

Mon premier souvenir photo : à l'époque je développais mes tirages à la fnac, et je n'attendais pas d'être sorti pour découvrir les photos que j'avais fais, mais aussi les photos en Noir et blanc que je développais en chambre noir: un réèl plaisir de travailler avec la chimie et ce coté apaisant. Aussi quand l'image apparait sur le papier dans le révélateur... trop bien!

 

Source d'inspiration : Robert Doisneau évidemment, mais aussi Patrick Demarchelier, Robert Franck, Willy Ronis, Studio Harcourt, Jean-Loup Sieff, Michel Semeniako, Sarah Moon, et bien d'autres...

Mon coté Atypic: créer, et encore créer: la photo est un univers infini pour jouer avec la lumière.

 

https://www.laurentcarpentier.com/

http://www.facebook.com/home.php#!/laurent.carpentier.5283


Luis - Photographe (Paris)

 

Luis Alejandro est un photographe colombien qui a quitté une longue carrière d'ingénieur pour venir à Paris et suivre sa véritable passion dans la vie : la photographie. Son travail se concentre sur la recherche de la poésie qui existe dans la vie quotidienne, dans la banalité, dans l'intimité et dans l'état naturel des choses dans l'environnement humain. L'utilisation de la couleur et la recherche du naturel jouent un rôle central.

 

Son endroit préféré : Celui où il y a cette lumière spéciale, liée aux souvenirs de ce patio de la maison de son enfance où il jouait tous les après-midi, une lumière qui guide sa recherche intérieure artistique et personnelle.

 

Sa première photo souvenir : Lorsqu' il avait environ 5 ans et qu' il a découvert à la maison un vieil appareil photo qui avait appartenu à mon grand-père, bien qu'il ne soit chargé d'aucune pellicule, il a instinctivement commencé à l'utiliser pour prendre des photos imaginaires.

 

Sa source d'inspiration : il s'inspire de beaucoup de choses, par exemple la peinture, le cinéma, les livres, les personnes de son quotidien, mais surtout ces mots qui lui viennent de son âme à travers les images.

 

Son côté "Atypic" : Il a compris que la photographie est un outil qui lui permet de plonger dans son propre subconscient, c'est le chemin et non le but, un chemin d'aventure pour découvrir petit à petit son vrai moi.

 

www.lacuellar.com

http://instagram.com/lacuellar

 

Amandine - Photographe (Nantes)

Amandine Loget est une jeune photographe basée à Nantes. Après un BTS photographie à Saint-Dié-des-Vosges, Amandine intègre l'École Nationale Supérieure Louis-Lumière. Elle travaille avec une approche essentiellement documentaire sur des sujets simples et peu courants en photographie où l'humain est généralement mis en avant. Le rapport qu'elle entretient avec les personnes photographiées à une forte importance pour elle. Elle utilise la photographie comme prétexte à la curiosité et à la rencontre de l'autre. Elle porte aujourd'hui un regard doux et sincère sur ses thèmes de prédilection comme les personnes âgées, les métiers cachés ou encore des lieux inconnus. Elle est toujours bienveillante avec ces sujets et photographie de manière spontanée et sans recherche de mise en scène.

 



5/5  ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

(voir tous les avis ici)




Ils parlent de nous :

article konbini ATYPIC idée sortie paris
à nous paris, atypic photo, idée sortie, week end
influencia atypic photo émission radio
Le Parisien Atypic' Photo
influencia, atypic photo, balade photo,
le bonbon, atypic photo, balade photo, paris

Tous les articles sur les balades photo Atypic' ici