Photoshop et Lightroom : quelle différence ?

L'une des questions les plus courantes que nous entendons de la part des personnes qui débutent dans la photographie est : "Quel logiciel dois-je utiliser pour retoucher mes photos ?

S'il existe des logiciels gratuits comme iPhoto, Picasa et GIMP, ainsi que des logiciels commerciaux comme AfterShot Pro et Pixelmator, les plus répandus sont Photoshop et Lightroom.

Alors, quelle est la différence entre Photoshop et Lightroom ? Bien que les deux programmes présentent de nombreuses similitudes et qu'ils soient tous deux largement utilisés dans le secteur de la photographie, ils ont chacun leur propre objectif et diffèrent de manière significative sur certains points importants.Comprendre ce qui les rend similaires, ainsi que différents, peut vous aider à faire un choix éclairé lorsque vous sélectionnez le logiciel adapté à vos besoins.

 

Si vous n'êtes pas sûr de la différence entre Photoshop et Lightroom, sachez que vous n'êtes pas seul.

 

Similitudes entre Lightroom et photoshop

Au fond, les deux logiciels font essentiellement la même chose, éditer des images. La façon dont ils s'acquittent de cette tâche, ainsi que la façon dont vous utilisez réellement chacun des logiciels, sont assez différentes, mais si vous recherchez simplement un logiciel qui vous permettra de modifier, d'ajuster et d'améliorer vos photographies, l'un ou l'autre suffira. Tous deux sont capables de traiter plusieurs types de fichiers tels que : JPEG, PNG, TIFF, et l'éternel favori de nombreux photographes, le RAW. En fait, Photoshop et Lightroom utilisent tous deux le moteur de traitement Adobe Camera Raw (ACR) pour traiter les fichiers RAW. Vous pouvez donc vous attendre à des commandes et des options d'édition similaires dans les deux logiciels pour régler la saturation, travailler avec des courbes et corriger les distorsions de l'objectif. Photoshop et Lightroom sont tous deux des ajouts puissants à la boîte à outils numérique de tout photographe, mais comprendre ce qui rend chacun d'eux unique permet d'identifier ce qui correspond le plus à vos attentes.

 

 Les deux programmes disposent d'un vaste ensemble d'outils d'édition et de manipulation qui vous permettent d'effectuer toutes sortes d'opérations, depuis les modifications de base comme le recadrage et le réglage de l'exposition jusqu'aux modifications avancées comme l'utilisation de pinceaux, de courbes de tonalité et de filtres gradués. Vous trouverez une variété d'effets intégrés dans les deux programmes qui vous permettront d'appliquer instantanément des modifications telles que le noir et blanc, la sépia et d'autres styles artistiques. Ces deux programmes sont des éditeurs d'images assez puissants. Je connais des photographes qui utilisent exclusivement Lightroom et ne touchent jamais à Photoshop, ainsi que de nombreux autres qui passent toute la journée dans Photoshop et n'ouvrent jamais Lightroom. Toutefois, pour savoir lequel vous convient le mieux, il peut être utile de voir en quoi ils sont également très différents l'un de l'autre.

 

Différence n° 1 : la gestion des fichiers

L'une des principales différences entre Lightroom et Photoshop réside dans le fait que Lightroom ne modifie pas réellement les photos et qu'il ne déplace pas vos images vers différents emplacements de votre ordinateur. En effet, toutes les modifications que vous apportez sont conservées dans un fichier distinct appelé Catalogue, qui est en quelque sorte un livre de recettes contenant des instructions sur la manière dont chaque photo doit être traitée.

 

Lorsque vous appliquez des modifications telles que des filtres radiaux ou des pinceaux de réglage, Lightroom laisse l'image d'origine intacte et enregistre un journal des modifications dans sa base de données. Il s'agit d'une technique connue sous le nom d'édition non destructive, qui contraste fortement avec le fonctionnement de Photoshop.

 

Comme le fichier d'origine n'a pas été modifié, nous pouvons revenir en arrière et retoucher la photo quand je le souhaite. Les modifications apportées dans Lightroom sont un ensemble d'instructions sur la manière de traiter le fichier, de la même manière qu'une recette est un ensemble d'instructions sur la préparation d'un plat. Une fois les modifications apportées à une image dans Lightroom terminées, la photo doit être exportée. Elle peut alors être imprimée, partagée ou mise en ligne. Étant donné que la photo originale reste sur votre ordinateur, intacte et non retouchée, vous pouvez revenir à Lightroom à tout moment pour la retoucher comme vous le souhaitez.

 

Un autre avantage de cette approche est que le catalogue lui-même est assez petit côté espace mémoire, ne prenant souvent que quelques centaines de mégaoctets sur votre disque dur, même si vous avez plusieurs milliers d'images dans Lightroom.

 

Flux de travail de Lightroom : les instructions de modification sont stockées dans le fichier Catalogue et aucune modification n'est apportée à vos images originales.

 

Photoshop, en revanche, fonctionne de manière très différente. Lorsque vous modifiez une image telle qu'un fichier JPG, PNG ou RAW dans Photoshop, vous travaillez toujours sur le fichier d'origine lui-même,  à moins que vous n'en enregistriez une copie sous la forme d'un fichier PSD Photoshop qui fait généralement plusieurs dizaines de mégaoctets. Ce fichier PSD contient toutes les modifications apportées à une photo et, pour pouvoir partager une image donnée, il faut ensuite l'enregistrer dans un format final tel que JPG, PNG, etc. En substance, si vous souhaitez effectuer des modifications non destructives dans Photoshop, vous vous retrouverez avec trois fichiers distincts : le fichier RAW original de l'appareil photo, un fichier PSD et la copie finale enregistrée dans un format partageable à partir du PSD.

 

Flux de travail de Photoshop : Si vous souhaitez modifier une image ultérieurement, elle doit être enregistrée dans un fichier PSD distinct.

 

Différences entre les fichiers

Les deux processus se ressemblent à première vue, à une différence près : dans Lightroom, toutes les modifications apportées à chaque photo sont enregistrées dans un seul fichier catalogue, relativement petit. Dans Photoshop, toutes vos modifications sont enregistrées dans des fichiers uniques pour chaque photo que vous modifiez. Cela signifie que vous occuperez beaucoup plus d'espace sur votre disque dur si vous travaillez avec plusieurs fichiers dans Photoshop, et que vous vous retrouverez avec plusieurs versions de chaque image. Alors pourquoi choisir d'utiliser Photoshop plutôt que Lightroom ? En un mot, la puissance.

 

Différence n° 2 : les outils d'édition

Lightroom est un peu comme un véhicule tout-terrain. Il est rapide, agile et peut être utilisé pour diverses tâches, comme le transport de petits objets et la traction de petites remorques. Mais il ne peut pas rivaliser avec la puissance d'un énorme engin lorsqu'il s'agit d'accomplir des tâches importantes.

 Il y a près de dix ans, Adobe a compris que tout le monde n'avait pas besoin des capacités de Photoshop, en particulier les photographes qui revenaient d'événements avec des centaines d'images à retoucher rapidement. Cette nouvelle génération de photographes numériques souhaitait disposer des outils de retouche essentiels de Photoshop dans un package facile à utiliser, ce qui a donné naissance à Lightroom.

 Photoshop utilise des calques, ce qui peut être intimidant pour les débutants, mais offre une polyvalence incroyable que Lightroom ne peut pas égaler.

Photoshop contient un éventail vertigineux de filtres, de pinceaux et d'autres outils qui vous permettent d'effectuer toutes sortes d'éditions et de modifications de vos images. Mais plus encore, Photoshop fonctionne en vous permettant de créer différents calques sur lesquels vos modifications ont lieu. Lightroom, en revanche, fonctionne de manière beaucoup plus linéaire, sans calques, avec moins d'outils d'édition et moins de flexibilité globale. Les deux programmes contiennent un panneau d'historique qui vous permet de revenir en arrière sur n'importe laquelle de vos modifications, mais le fait de travailler avec des calques vous donne infiniment plus de contrôle sur la manière exacte dont vous modifiez votre image.

 

Imaginons que vous souhaitiez ajouter une vignette à un portrait. Dans Lightroom, il suffit de cliquer sur l'option "Vignette" et de modifier quelques paramètres de base tels que le montant, la taille de la partie centrale non touchée et le degré d'atténuation de la vignette à partir du centre. Il s'agit d'une solution rapide et simple qui s'avère très utile dans toutes sortes de situations photographiques. Si vous voulez un peu plus de contrôle, vous pouvez cliquer sur le filtre radial pour obtenir quelques options supplémentaires. Dans Photoshop pour un résultat identique, vous devez ajouter à votre photo, un calque de réglage. 

Ensuite, vous ajustez les niveaux pour assombrir l'image dans les hautes lumières et dans l'ensemble, et vous appliquez un masque au calque pour n'assombrir que les bords extérieurs. Vous pouvez également modifier l'opacité du calque (pour alléger l'effet) ou le mode de mélange et ce n'est qu'un début. Bien que toutes ces étapes supplémentaires puissent sembler désespérément alambiquées, plus vous apprendrez à utiliser les outils offerts par Photoshop, plus vous aurez de contrôle sur le processus d'édition.

 

LightroomVignette

Dans Lightroom, vous pouvez facilement ajouter des vignettes en cliquant sur un bouton. Dans Photoshop, c'est beaucoup plus compliqué, mais le contrôle est également beaucoup plus grand.

Avec toutes ses options et ses fonctionnalités (y compris la prise en charge du texte, des graphiques 3D et même de la vidéo), Photoshop est idéal pour presque toutes les situations d'édition d'images. Lightroom réduit essentiellement Photoshop aux outils les plus utilisés par les photographes, ce qui explique pourquoi il est si attrayant pour de nombreux photographes.

 

Différence n° 3 : le flux de travail

En dehors des fonctionnalités et des options de fichiers, l'atout de Lightroom par rapport à son grand frère concerne sa solution de flux de travail de bout en bout pour les photographes. Comme il a été conçu spécifiquement pour répondre aux besoins des amateurs et des professionnels de la photographie, il prend tout en charge, de l'importation des photos depuis votre carte mémoire à leur organisation, leur modification, leur partage et, enfin, leur impression. Lightroom prend en charge les mots-clés et les dossiers virtuels pour vous aider à garder la trace de vos images, et vous pouvez même l'utiliser pour créer un diaporama ou un livre photo.

 

De nombreux photographes, même professionnels, passent des semaines ou des mois sans jamais ouvrir Photoshop, car Lightroom s'occupe de tout ce dont ils ont besoin. Dans  Lightroom, le module Bibliothèque de Lightroom vous permet de trier, d'organiser et de gérer rapidement toutes vos photos. À l'opposé, Photoshop ne permet pas de transférer des fichiers, d'organiser vos images et certainement pas de créer des diaporamas ou des livres photo. Mais là encore, tout dépend des compromis que vous êtes prêt à accepter. Rien d'autre ne peut se rapprocher de Photoshop en terme de puissance d'édition pure. Cependant, vous pouvez utiliser Adobe Bridge pour gérer certaines tâches liées au flux de travail, comme l'importation de photos et l'organisation des supports numériques sur votre ordinateur, qui, associé à Photoshop, offre une expérience de flux de travail plus complète, semblable à celle de Lightroom. Il n'est pas aussi rationalisé que le travail dans Lightroom seul, mais il offre un degré d'automatisation qui est bienvenu par rapport à l'organisation manuelle de tous les PSD, JPG et autres photos.

 

Parfois, la meilleure solution implique les deux logiciels. J'ai utilisé Lightroom pour importer une photo depuis mon appareil photo et effectuer quelques retouches de base, puis j'ai utilisé Photoshop pour apporter des modifications plus importantes. Parfois, la meilleure solution fait appel aux deux programmes.

Au final, lequel vous convient le mieux ? Vous avez probablement compris que vous êtes le seul à pouvoir répondre à cette question. Heureusement, Adobe a rendu la décision beaucoup plus facile avec le lancement de Creative Cloud et vous pouvez maintenant obtenir les deux programmes pour 11,99 €/mois. Si vous n'aimez pas l'idée de vous abonner à un logiciel, vous pouvez toujours acheter Lightroom seul.

 

 

Cet article pourrait être beaucoup plus long  mais nous espèrons que vous comprenez mieux les différences et les similitudes entre photoshop et lightroom.

Écrire commentaire

Commentaires: 0