L' intention photographique: mythe ou réalité ?

Certains parlent d'intention d'autres de vision photographique. Certains considèrent que l'intention est primordiale, d'autres la considèrent comme exagérée lorsqu'ils prennent des photos. Enfin certains y voient une pure perte de temps et n'y attachent aucun intérêt dans le cadre de leur activité photo. Vous l'avez compris, chacun ses choix dans sa pratique en laissant libre cours à son imagination sur le message ou l'émotion que l'on souhaite faire passer à travers les images !

 

Avant toute chose, beaucoup d’entre nous confondent intention et vision. Pour éviter toute confusion, Il nous paraissait important avec l’équipe de bien expliciter ces notions fondamentales qui sont toujours sujettes à débat !

 

Au cours de l'article, nous allons voir en détail ce qui distingue la vision de l’intention, ce qui les rapproche et nous verrons l'importance du message à faire passer dans une photo avant de déclencher.

Vision photographique: qu'est-que c'est ?

Pour faire simple, la vision est ce que nous voulons montrer à travers nos photos. C'est notre style photographique, la façon dont nous voyons les choses et la façon dont nous voulons les montrer avec des images à travers nos projets photo.

 

Dans la pratique photo, chaque photographe fait ses choix et a sa propre vision de ses images pour au final transmettre un message. À chaque clic sur le bouton de l'obturateur, la plupart d'entre nous ont au moins en tête un objectif qu'ils souhaitent remplir. Dans la fraction de seconde avant de déclencher et la visualisation de l'image, il y a ce bref moment d'anticipation et d'inquiétude qui découle de l'espoir de prendre ou de créer l'image parfaite que nous avons en tête. Au fur et à mesure qu'un photographe passe d'une utilisation basique de l'appareil photo à une prise de vue plus avancée avec des réglages plus fins, cette vision se développe et permet au photographe d'injecter davantage de créativité dans ses photos.

Intention et vision artistique : quelle différence?

La vision est l'idée. C'est l'image mentale que nous cherchons à transférer comme par magie sur l'écran numérique de l'appareil photo après avoir appuyé sur le tout-puissant déclencheur. Il peut s'agir de la reproduction d'une photo que nous avons vue précédemment, d'un rendu unique du sujet créé par notre imagination, ou peut-être un peu des deux. Le véritable défi du processus créatif consiste à transformer cette idée en une image que nous ne sommes pas les seuls à voir. Et dans bien des cas, l'image prend sens pour devenir message et atteint alors sa finalité.

 

L'intention, quant à elle, est ce qui fait le lien entre notre vision et notre image finale. Pour certaines personnes, cela peut être aussi simple que d'appuyer sur le bouton de l'obturateur. Mais pour les photographes utilisant leur appareil pour créer de l'art, l'intention photographique commence à la maison, bien avant la sortie photo.

 

L’intention est finalement présente partout et dans tous les fondamentaux de la photographie !

Dans les techniques de composition

La composition peut être considérée comme l'aspect de la photographie qui requiert de la créativité. Quel que soit le caractère spectaculaire du sujet d'une photo, c'est la composition qui la rend agréable à l'œil. La définition la plus superficielle de la composition consiste à placer le sujet d'une photographie dans le cadre. Dans ce sens, la composition est cruciale car toutes les autres parties du cadre, à part le sujet, jouent également un rôle de soutien pour rendre la photo agréable. Tous les petits détails, les réglages techniques , la lumière, les espaces vides jouent tous un rôle dans l'impact global de la photo. Certains disent que le véritable objectif de la composition créative est de guider les yeux à travers le cadre et que le placement du sujet avec tous les autres détails significatifs est essentiel pour rendre la composition efficace.

La profondeur de champ

Ce n'est pas pour rien que les objectifs capables de rendre l'arrière-plan flou ont toujours été populaires. Bien sûr, de nombreux photographes sont obsédés par cet aspect au point d'en faire parfois trop, mais il y a une raison sous-jacente pour laquelle le bokeh est un outil efficace pour la conception visuelle et c'est ce que nous appelons "l'isolation". Le fait de rendre l'arrière-plan flou permet au photographe de mettre davantage en valeur le sujet et de l'isoler littéralement de tous les autres détails qui ne font peut-être pas partie de ce que le photographe cherche à montrer. D'autre part, l'utilisation de petites ouvertures pour obtenir une plus grande profondeur de champ permet au photographe d'utiliser tout l'environnement pour compléter le sujet principal. En ce sens, la composition peut être plus délicate mais absolument plus gratifiante.

L’exposition

Il n'existe pas d'exposition unique et correcte pour une image. Deux photos présentant une différence de quelques diaphragmes peuvent toutes deux être acceptables en termes de représentation de la scène. Cependant, l'utilisation de l'exposition pour rendre la photo plus attrayante est un moyen efficace de faire ressortir ce qu'il y a de mieux dans une scène donnée. Les expositions relativement plus lumineuses attirent généralement le regard. L'abondance de lumière s'accompagne souvent d'une abondance de couleurs et c'est pourquoi les expositions plus claires (mais pas trop) peuvent être bénéfiques pour l'impact initial d'une photo. En revanche, les expositions relativement sombres font ressortir et mettent en valeur certaines textures présentes dans le cadre. Cet aspect peut également contribuer à transmettre une certaine ambiance dans la photo.

Le timing

Capturer un moment est un exemple parfait de prise de vue intentionnelle. Savoir qu'un certain moment va se produire, anticiper quand, comment et où il va se produire n'est presque jamais fait sans intention. Les rares cas où cela se produit sont tous dus à la chance. Le bon timing et l'intention de capturer un certain moment sont les fondements de la photo documentaire. Qu'il s'agisse de simples scènes de la vie quotidienne capturées de manière unique ou de prises de vue sportives, l'intention et l'anticipation permettent de raconter des histoires visuelles fascinantes. Prédire certaines interactions entre les gens et capturer l'émotion à travers leurs gestes ou leurs expressions faciales donne plus de piquant à l'histoire que le photographe raconte.

 

L'intention est ce que nous voulons exprimer avec une photographie spécifique. C'est un projet précis, une idée bien définie que nous voulons communiquer à travers une photo.

 

Par exemple, si nous prenons une photo d'un paysage, notre intention photographique peut être de montrer la beauté du lieu, sa sérénité, son côté sauvage. Tout dépend de la façon dont nous voyons les choses et de ce que nous voulons exprimer.

 

Certaines personnes considèrent que l'intention est essentielle, que c'est ce qui fait un bon photographe. D'autres pensent que c'est exagéré et qu'il n'est pas nécessaire d'avoir une intention photographique

Quels sont les piliers de l'intention photographique?

  • Un projet précis : vous devez avoir une idée claire de ce que vous voulez exprimer avec votre photo avant de déclencher.

 

  • Une idée bien définie : votre intention doit être bien réfléchie et ne pas être un vague concept.

 

  • La communication : votre intention doit être quelque chose que vous pouvez communiquer aux autres à travers vos images.

 

Si vous gardez ces trois piliers à l'esprit, vous serez sur la bonne voie pour créer des photos avec intention !

 

En conclusion, l'intention photographique n'est pas un mythe, elle est réelle et il peut être très utile d'avoir une idée claire de ce que nous voulons exprimer avant de prendre une photo. Cependant, elle n'est pas essentielle et vous pouvez aussi prendre de superbes photos sans avoir une intention spécifique. Tous les choix sont respectables !

Écrire commentaire

Commentaires: 0